O! la lettre #106

NL106

Et vous? Combien en avez-vous reçus?

Cela nous a fait chaud au coeur, ces dernières semaines, de recevoir tous ces messages « RGPD/GDPR friendly » de différentes structures, agences, organismes, qui, main sur le coeur, croix-de-bois-croix-de-fer-si-je-mens-je-vais-en-enfer, nous rappelaient combien nos données personnelles leur étaient précieuses, combien ils en prenaient soin, combien ils étaient soucieux avant tout de protéger notre intégrité, notre liberté, notre vie privée, combien leurs intentions étaient pures, dans le seul but de mieux nous informer mais aussi d’améliorer notre expérience client (sic)… Enfin que jamais, au grand jamais, ces données personnelles ne seraient vendues au Grand Capital à des fins bassement mercantiles. Si si, vraiment, c’en était presque touchant, cette façon de vouloir se racheter une virginité à bon compte en profitant de la nouvelle réglementation… 
Mais trêve de mauvaise foi et de faux semblants, soyons clairs, ces messages, et en premier lieu la missive que vous lisez à l’instant, ont tous quelque chose à vous vendre. matériO, structure privée financée uniquement par un principe d’adhésion de ses utilisateurs (condition pour une indépendance totale vis à vis des industriels référencés), souhaite par ses messages périodiques (disons mensuels, mais quelque peu fluctuants) vous convaincre de rejoindre le club des happy-few (qui nous l’espérons se transforme progressivement en club des happy-a-lot) et donc adhérer au service afin d’assurer sa pérennité, enrichir sa base, améliorer et voir grandir ses showrooms, peut-être même à terme pouvoir se payer une loge pour la quinzaine de Roland Garros, ce qui serait pour notre structure l’équivalent de la Rolex à 50 ans pour le quidam (mais c’est pas gagné, alors encore un effort SVP). 
   Par ailleurs, toujours dans un souci de clarté, matériO n’a pas mis à jour sa politique de confidentialité, un tel exercice étant en l’espèce superfétatoire car notre liste de diffusion ne comporte que vos simples adresses e-mails, sans informations complémentaires sur votre âge, profession, sexe, votre niveau en tennis ou votre amour immodéré pour les chats siamois. matériO est un service payant, suivant l’adage « si c’est gratuit, c’est toi le produit », vous ne verrez donc jamais de pub sur notre site, il n’y a aucun système de tracking, pas de cookies, nous ne savons pas si vous marquez un fort intérêt pour les liquides non-newtoniens ou si vous recherchez des matériaux vegans ou formaldéhyde-free sur la base. 
    En conclusion, si vous, cher lecteur, n’êtes pas curieux, êtes moins intéressé par l’innovation matières que par les soubresauts du CAC40, n’êtes pas béat d’admiration et en même temps troublé face à du Vantablack, ne rêvez pas de faire des ombres chinoises avec du Litracon, pouvez sans aucune difficulté arrêter de tripoter un TechnoGel lorsque vous en avez entre les mains, si vous n’avez pas comme projet d’adhérer à matériO, si vous portez quotidiennement des mocassins sans y être obligé… bref, si globalement ces messages reçus de matériO vous importunent (mais vous n’avez alors sans doute pas lu cet édito jusqu’à la 29eme ligne, donc nous mettrons un gros bouton rouge), il ne sert effectivement à rien que matériO continue à polluer votre boite aux lettres électronique, appuyez donc sur le bouton ci-dessous afin d’être effacé de nos tablettes. Pour tous les autres, éventuellement un des boutons bleus?

Quentin

en_GB
fr_FR en_GB