O! la lettre #105

NL105

Phobie Administrative

Imaginez un instant un client qui débarquerait dans un magasin pour vous acheter un sac à main, une paire de chaussures, un bijou, une prestation particulière, mais qui au préalable vous demande à trois reprises et sous des formats différents de lui repréciser vos nom et prénom, vos date et lieu de naissance, puis sous un format inversé uniquement votre année puis le mois de naissance, votre classement en tennis, et enfin un document délivré par une structure assermentée certifiant que vous recyclez bien vos bouchons de bouteilles plastiques au sein de l’entreprise. Attention, précise-t-il, ce dernier document doit être imprimé sur papier à entête, tamponné et signé, puis envoyé par voie postale uniquement, je ne pourrai hélas acheter votre paire de chaussures qu’après enregistrement de ces différents éléments… Et bien c’est ce qui arrive quotidiennement à matériO’, qui est sommé de répondre à des requêtes absurdes de la part de certains services comptables, dans une surenchère pseudo-rassurante d’accumulation de documents redondants. Avez-vous déjà remarqué la similitude des chiffres du n° de SIRET, du SIREN, du RCS et du numéro de TVA intra-communautaire? Ne sont-ils pas différentes formes du même numéro d’identité d’une société? Et pourtant, il n’est pas rare que sur un même fichier Excel mal formaté nous soient demandés tous ces équivalents, les uns après les autres, case après case. 
Vous, cher(e)s membres, comme nous, modeste et néanmoins incomparable matériauthèque mondiale de matériaux bizarroïdes, sommes victimes de ces exigences sans fondement que certaines services, sous couvert de rationalisation, de thérapie procédurière infantilisante, nous imposent. Et le pire, c’est qu’une fois la fastidieuse tache effectuée, nous ne sommes hélas pas au bout de nos peines. Car, dans un soucis d’optimisation, les services comptables seront réorganisés durant l’année, cette même requête sera de facto réitérée l’année suivante, avec un formulaire modifié, une adresse de facturation différente, et toujours la délivrance obligatoire du sacro-saint “extrait-Kbis-de-moins-de-trois-mois”. 
Certes, matériO pourrait faire simple et se plier à l’exercice, répondre en bon élève à chacune de ces demandes, télécharger périodiquement son “extrait-Kbis-de-moins-de-trois-mois” afin de cocher toutes les cases, sans se poser trop de questions, mais une sourde lassitude façon Sisyphe, et surtout un indicible sentiment de lobotomisation nous alertent. Ne serait-il pas dangereux de remplir ces “obligations” sans réflexion préalable, est-il sain ou judicieux de répondre aveuglement à ce type de diktats sans se poser deux secondes la question de la légitimité de telles requêtes?
matériO s’interroge… et il nous semble salutaire de refuser les injonctions administratives si elles s’avèrent inutiles ou disproportionnées. Sinon nous allons tous crouler sous un tas de contraintes absconses sans même nous en rendre compte, par glissements et compromis successifs. Nous n’irons pas jusqu’à comparer ces demandes à l’expérience de Milgram et ses enseignements éclairants sur le fascisme, mais ne souhaitons pas être dans la même situation que l’allumeur de réverbère de Saint-Ex, qui dans une vacuité de sens de sa mission répète comme un mantra “la consigne, c’est la consigne”. Les services comptables sont au service des forces vives de l’entreprise, non l’inverse. Par ailleurs, vous adhérez à matériO pour pouvoir découvrir des milliers de matières singulières, pouvoir les toucher, pour ensuite les utiliser dans vos projets. Notre travail doit donc être consacré en priorité à cette recherche, afin d’enrichir la base de données, compléter les échantillons du showroom, réaliser des GIF démonstratifs des matières référencées, organiser des frühstücks riches, variés, inspirants (à ce propos, le prochain a lieu le 29 mars, avec moult nouveautés!). Toutes les distractions, tous les à-cotés inutiles sont à proscrire ou tout du moins à limiter, car ils nous desservent tous.
Néanmoins, dans la mesure ou cette position quelque peu psychorigide de matériO pourrait éventuellement générer des frictions voire blocages lors de votre adhésion au club, nous vous demandons votre assentiment avant d’entamer ce bras de fer avec les “ayatollahs” du formulaire, pour simplement rappeler qu’il y a une vie en dehors de l’extrait-Kbis-de-moins-de-trois-mois, et que celle-ci est courte (la vie, pas l’extrait Kbis)

Quentin

fr_FR
en_GB fr_FR